Le témoignage d'Anna : "la pression est un élément essentiel"

April 26, 2019

 

Aujourd’hui Anna, avocat au barreau de Marseille, a la gentillesse de répondre à notre interview. Au programme des questions notamment : prépas privées, organisation du travail en été et gestion de la pression :

 

Penses-tu que le recours à une prépa privée pour le CRFPA est important ?

 

Oui, j’ai eu recours à une prépa car cela me permettait d’avoir un cadre de travail, des entrainements réguliers et surtout cela me permettait d’échanger avec d’autres personnes qui étaient dans le même état d’esprit.

 

Comment gérer la masse de travail pendant ces mois cruciaux que sont juillet et août ?

 

Garder un rythme régulier est essentiel mais il est important de se connaître et de savoir prendre des pauses parfois. J’ai eu mon barreau après un premier échec. La première fois, je n’avais pris aucune pause excepté un weekend pendant lequel je ne m’étais même pas détendu ayant culpabilisé de ne pas travailler. La deuxième fois, je me suis permise de prendre 5 ou 6 jours répartis pendant l’été pour m’aérer.  Je m’organisais pour avoir mon dimanche matin de libre également, dormir plus tard un jour par semaine m’a aidé à tenir le rythme.

 

En parlant de pause, que conseilles-tu de faire à J-1 de l’examen ?

 

A ce moment-là, il est un peu tard pour apprendre. Si réviser vous rassure, faites-le mais selon mon expérience, il vaut mieux utiliser ce dernier jour pour se reposer et se détendre.

 

La veille de mon examen, j’étais tellement stressée que le fait de réviser me donnait l’impression de ne rien savoir et augmentait d’autant plus le stress. J’ai regardé un film et je me suis déconnectée des réseaux sociaux.

 

On dit que le CRFPA est un examen pour lequel la gestion de la pression est cruciale. Tu es d'accord ?

 

En effet, je pense que la pression est un élément essentiel, tant lors la période de révisions que le jour J. Il ne faut pas se laisser submerger par celle-ci mais il est important de l’accepter et de s’adapter à notre manière de réagir face à elle.

 

Par exemple, si écouter le débriefe d’une épreuve par un ami ne vous apporte rien que du stress, éviter de rester près des salles d’examen en sortant des épreuves. La pression peut être utilisée comme une motivation mais il faut savoir prendre du recul sur les expériences des autres élèves.

 

As-tu un dernier conseil à donner aux étudiants ? Sur le cas pratique par exemple ?

 

Il ne faut pas se méprendre sur le cas pratique, ce n’est pas un exercice par lequel on peut s’en sortir en ne connaissant son sujet que de manière superficielle.

 

Au contraire, le temps imparti pour résoudre le cas pratique étant limité, il faut maitriser son cours et les articles du Code sur le bout des doigts afin de réagir très vite.

 

L’idéal est de s’entrainer avec les annales à faire des cas pratiques en temps réel et en se servant le moins possible du Code (le fait de chercher les articles dans le Code fait perdre beaucoup de temps).

 

 

Anna Benhamou, avocat au barreau de Marseille

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Featured Review

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Tag Cloud
Please reload

© Coaching CRFPA by Wissam Mghazli.

  • Grey Facebook Icon
  • Grey LinkedIn Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now